L’église.

L’ANCIENNE ÉGLISE:

la paroisse d’Estivareilles est sous le vocable de Saint-Sébastien, premier patron de ce lieu; le second patron était Notre-Dame, nom donné à l’église du XIe siècle, fondée en l’honneur de la Sainte Vierge. Elle a appartenu jusqu’à la Révolution au prieuré de la Chapelle-Aude (fondé au XIe siècle), diocèse de Bourges. Elle était construite sur l’emplacement de l’église actuelle, mais plus petite et bien orientée, c’est-à-dire tournée vers le soleil levant avec son portail d’entrée côté Ouest.
Elle servit d’abord de lieu de réunion pour les élections, mais ne fut pas vendue. Puis elle fut affectée au culte et, suite à la loi du 18 germinal du l’an X(8-4-1802), elle rentra dans le domaine communal avec mise à disposition pour le curé d’Estivareilles. Ce qui régularisa la situation existante.
Elle avait grand besoin de réparations, mais ce n’est qu’en 1839 qu’un projet fut établi pour sa restauration et mis à exécution. On remplaça le clocher-mur qui fut arasé au niveau de la couverture, par un clocher -porche construit devant le portail de la façade principale.
Les travaux, exécutés par M.Tailhardat, entrepreneur à Montluçon, sous la surveillance de M.Dominique, sont achevés en 1841.
Au XVIIe siècle, un transept permit l’aménagement de deux chapelles seigneuriales, avec droit de sépulture pour les familles Perrot et Alamargot, bienfaiteurs de l’église.
Le campanile ou clocher-mur avait été démuni d’une cloche à la Révolution, mais conserva la plus petite, bénite le 18 septembre 1741.
Cette petite cloche était fêlée en 1811. Il faudra attendre 1812 pour que le « conseil de Fabrique » décide sa refonte.
Après1841, une deuxième cloche fut installée dans le nouveau clocher. Elles furent toutes les deux refondues en 1896 pour la nouvelle église.
L’église fut démolie en 1894 et, durant les travaux, une église provisoire fut aménagée dans la grange du presbytère (ayant servi de première école communale de 1833 à 1837).

LA NOUVELLE ÉGLISE:
Elle est placée sous le vocable de Saint-Sebastien. patron de la paroisse.
C’est le nom donné à cet édifice, reconstruit en 1896.
La vieille église romane disparue, très vétuste et trop petite, ne contenait que 300 places (pour une population de 800 personnes), alors que la nouvelle pourrait accueillir 500 fidèles.
Le dimanche 5 juillet 1896, la paroisse d’Estivareilles était en fête: Monseigneur bénissait ce jour-là, la nouvelle église et les nouvelles cloches.

DESCRIPTION:
Eglise en croix latine terminée par une abside en hémicycle. Le clocher domine la façade ouest. Il est surmonté d’une flèche d’ardoise. L’église actuelle a été construite en 1896, sur le site d’une église romane, détruite en 1894.
Saint Sébastien est de style néoroman.

S'afficher sur Estivareilles 03

A voir également

Un nouveau président à l amicale.

Les membres de l’amicale des donneurs de sang d’Estivareilles se sont réunis jeudi 16 mai …