Les quatre mousquetaires du CSVE.

Le club sportif de Vaux-Estivareilles (CSVE) est invaincu en championnat depuis trois ans. Depuis deux ans, les joueurs finissent 1er de leur poule. Les derniers matchs de championnat ont donné à leur avantage 4-0 contre Chantelle et 5-3 contre Saulcet. D’où notre interrogation : quels joueurs se cachent derrière ses résultats ?

Ils sont quatre comme les mousquetaires. Ils sont l’épine dorsale de cette équipe, également dirigeant au sein du club : Pierre Cardoso, 22 ans au poste d’avant centre, Alexis Panon 25 ans ans, défenseur central, Dorian Guillaumin 24 ans milieu de terrain et Romain Catinaud, 25 ans attaquant.

Pierre Cardoso est au club depuis l’âge de cinq ans. Il a rejoint l’équipe senior à ses 16 ans. Toujours fidèle au CSVE, il nous déclare : « l’équipe est en plein essor depuis la reprise de l’entraînement par Bruno Guillaumin en 2017. Il a su mettre en œuvre une belle dynamique, un plaisir de jouer tout en sollicitant de l’assiduité et en veillant à la bonne entente des joueurs de l’équipe. Il ne suffit pas d’être un bon joueur pour venir au CSVE, il faut avoir la mentalité « équipe ». Bruno veille au grain la dessus. Cela a fait son effet : les anciens joueurs sont revenus au club : le recrutement a été à la hausse et forcément celui de l’entraînement et des résultats ont suivi. La moyenne d’âge est de 21 – 22 ans. Le club compte 23 licenciés pour 18 joueurs au jeu. »

Ce sont ces éléments qui ont fait revenir Romain et Alexis partis un temps à Montluçon : « le rythme d’entraînement ne correspondait pas aux disponibilités après le travail, c’était compliqué pour les match, les déplacements lointains… La bonne ambiance d’Estivareilles nous a attiré et depuis aucun regret. »

Romain Catinaud, c’est la terreur des défenses adverses. Il a rejoint le club depuis 3-4 ans. Ayant joué pendant 10 ans à Montluçon à un niveau supérieur, il fait grandement son effet dans les résultats de l’équipe.
Alexis Panon, c’est la vision arrière du jeu. Il ne marque pas souvent, à son grand regret, mais c’est le dernier rempart avant le gardien : une place essentielle.
Pour finir, Dorian Guillaumin est également un joueur fidèle au club depuis ses 7 ans. Il souligne «une logistique parfaite qui permet de jouer l’esprit tranquille». Il cite «les bénévoles efficaces, les fidèles (notamment Augustin Cardoso, Lionel Gendreau, Jean-louis Buvat, Stéphane Simonet et Gérard Guillaumin )» , la qualité des infrastructures : «un terrain parfait, un éclairage agréable qui permet de jouer en nocturne et des tribunes qui abritent correctement les spectateurs. »

Interrogés sur la plus valu apportée au club, ils répondent : « Nous attachons de l’importance à notre image, nous n’avons de cesse de l’améliorer, ça nous rend fier : nouveau logo, survêtement dernière génération, communication sur facebook/instagram. Nous ne sommes pas uniquement des joueurs, nous participons à la vie du club : réfection des barrières, recherche des annonceurs. »

Quels projets à court terme ?
« La mémoire, c’est important, c’est intergénérationnel: d’abord nous voulons fêter dignement les quatre vingt ans du club. En avant première, nous annonçons que cet évènement aura lieu en juin 2022 ; ensuite nous voulons terminer notre local « club house » pour nous sentir bien chez nous ; enfin nous souhaitons relancer l’école de football. Pour cela, nous avons les encadrants qu’il faut.

Et les objectifs 2021-2022 ?
« Bien évidemment maintenant que l’on y a goûté, nous voulons finir 1er de la poule, rester invaincus au moins à domicile. Nous espérons une montée en D2.»

Et de faire une annonce : « Vous voulez passer une agréable soirée avec une ambiance assurée, et bien n’hésitez plus : venez au stade les samedis soirs de match à 20 heures. Vous pourrez vous rendre compte du plaisir de l’équipe. »

S'afficher sur Estivareilles 03

A voir également

Une superbe matinée « ludothèque »

Le 16 novembre 2021, l’association « Les p’tits petons » a organisé une matinée avec la ludothèque …

X
X